Selon l'acidité du sol et l'hygrométrie, nous pouvons observer de légères variations dans l'intensité des couleurs et des variations légères des violets plus ou moins bleus. La fleur elle même peut légèrement changer de couleur entre son premier et son dernier jour de floraison (en général, s'éclaircie un peu).

Mais aucun changement de couleur n'est possible, d'une année sur l'autre. Ainsi, l'apparition dans un massif d'iris d'une autre couleur peut provenir :

  -  d'une variété plus prolifique qui a envahi ses voisines et devient la seule à pouvoir fleurir. A la plantation, séparez bien vos variétés et n'oubliez pas de les étiqueter ! Si les rhizomes se sont développés les uns sur les autres, déplantez tout et replantez chacun d'eux en respectant les distances de plantation. Au printemps suivant, vous redécouvrez vos variétés perdues !
  -  de nouveaux iris issus des graines produites les années précédentes qui sont tombées et ont germées. De nouveaux hybrides ont fleuri, deux trois ans après, à côtés de leurs parents. Pour éviter ce problème, il est préférable d’enlever les gousses de graines qui pourraient se développer ou de couper dès la fin de la floraison les hampes florales.