Les variétés naturelles qui sont à l’origine des cultivars horticoles présentent peu de couleurs : du violet à lavande, du blanc, du jaune et bordeaux.

Après des décennies d’hybridation, de nombreux coloris sont apparus par le jeu du brassage génétique. Les différents motifs et coloris sont classés parmi des catégories horticoles. Dans notre catalogue, nous avons simplifié le classement en fonction des coloris les plus souvent rencontrés et utilisés dans les jardins.

Les Unicolores : Les sépales et pétales sont de même couleur. Seule la barbe peut avoir un coloris différent. Nous les avons classés par teinte :

Les blancs

Les jaunes

Les orange

Les roses et rouges : la couleur rouge vermillon (comme les roses rouges ou les géraniums) n’existe pas chez les iris barbus. Certains hybrideurs orientent leur sélection pour se rapprocher du rouge et tendent vers les bordeaux, les grenats, les brun/rouges mais ce ne sont pas des véritables rouges. Quand au rose, il est plutôt difficile à obtenir. Si les déclinaisons de rose pâle ou saumoné sont fréquentes, les vrais roses qui sont un délice au jardin, sont des variétés encore rares.

Les bleus et violets : Toute la déclinaison du bleu ciel au violet très sombre existe. Le vrai bleu, sans aucune trace de violet, est très rare et est essentiellement bleu clair. Dans les autres cas, le bleu est toujours infusé d’un peu de violet. Quand à la couleur dite « noir », elle est un violine très sombre.

Les Bitones : Deux tons mais dans les mêmes couleurs pour les pétales et les sépales. Nous avons inclus dans les bitones les Neglecta : pétales bleu clair, sépales de couleur plus sombre.

Les Bicolores : pétales et sépales de couleurs différentes.

Les Plicata : bordure ou stries colorées sur fond clair.

Les Variegata : bicolore dans les tons jaunes et brun/rouge.

Les Amoena : pétales blancs et sépales de couleur.

Les Luminata : variante de Plicata qui semble briller de l'intérieur. Type caractérisé par une bordure claire et l'absence de coloration au cœur de la fleur avec un veinage rayonnant sur les sépales venant du cœur.

Les types Emma Cook : Iris blanc avec une bordure bleu/violet sur les sépales, mais ne possédant pas de gènes plicata.

 

Note : concernant les couleurs des fleurs, nos photographies ne subissent aucune modification informatique. Nous nous efforçons de retranscrire les teintes les plus réelles. Ainsi, nous choisissons une luminosité intermédiaire pour ne pas sur ou sous exposer les coloris. Il faut savoir que le ton bleu ressortira toujours un peu plus intense sur les photographies qu’en réalité.